MENU CONTACT 1 CLIC
Vos services

Démarches administratives

Associations

Santé

Enfance Jeunesse

Tourisme

Publications

Votre profil

Hommage à Elizabeth II

Hommage à Elizabeth II

La Reine Élizabeth II
(21 avril 1926 - 8 septembre 2022)

Au cours d’un règne d’une longévité exceptionnelle, Elizabeth II nous a quittés à l’âge de 96 ans. 

Fille aînée du duc et de la duchesse d’York, Elizabeth Alexandra Mary Windsor naît le 21 avril 1926, dans un royaume tout juste sorti de la Grande Guerre (1914-1918), encore durement secoué par un conflit où 1 million de soldats britanniques ont péri.

Souvenons-nous, en 1914 sous les bombes allemandes, les anglais venaient nous aider. Les Dominions décidaient de participer à la Première Guerre Mondiale, en faisant preuve d’un loyalisme incontestable tant en paroles qu’en actes concrets (aide militaire, matérielle et financière).

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, la jeune Elizabeth traverse la guerre de 1939-1945 en Grande-Bretagne. Équipée d’un casque et d’un masque à gaz, qu’elle porte scrupuleusement, la courageuse adolescente décide de donner l’exemple. Elle tricote pour les soldats, donne une première allocution très remarquée à la BBC, en octobre 1940, pour adresser sa « compassion » aux enfants réfugiés britanniques contraints de fuir l’Angleterre. « Des milliers d’entre vous ont dû quitter leur maison et être séparés de leur père et de leur mère, s’émeut la jeune fille de 14 ans. Nous ne vous oublions pas. ».

En 1948, pour son tout premier voyage à l’étranger, Elizabeth II choisit la France. Elle évoque « le plaisir » qu’elle a éprouvé à « découvrir ce beau pays ». Une relation d’affection s’établit alors, qui ne cessera de croitre. C’est le pays où elle a été le plus en visite. Elle se plaisait à surprendre son auditoire en France avec des discours en français. Elizabeth II a rencontré dix présidents français depuis 1948, où elle n’était alors que princesse. Dix présidents, c’est un record absolu pour un dirigeant étranger. 

A Paris, en 1957, devant le président René Coty, elle magnifie « la profonde et durable affection entre nos deux peuples, fortifiée par deux grandes guerres dont ils sont sortis victorieux ». A l’Elysée, en 2004, elle assure devant Jacques Chirac qu’elle ne se « lasse pas de l’élégance et du charme de Paris ». Aux côtés de François Hollande, elle met encore en avant sa « grande affection pour le peuple français », tout en évoquant « ce mélange unique d’amitié et de rivalité » unissant les deux pays. Sa dernière visite en France remonte à 2014 pour les 70 ans du débarquement en Normandie. Une visite à l'occasion de laquelle le président Hollande fît renommer le marché aux fleurs de Paris à son nom. Emmanuel Macron a rendu hommage à "une amie de la France, une reine de cœur qui a marqué à jamais son pays et son siècle."

En attendant, on peut méditer cette phrase qu’Elizabeth II prononça lors d’un discours devant le Président Pompidou : "Nous ne roulons pas du même côté de la route mais nous allons dans la même direction." Une manière de se rappeler qu’Elizabeth II fut probablement le lien qui a permis à la France et au Royaume-Uni de garder des relations étroites malgré toutes les crises politiques qu’ont connues les deux pays depuis 70 ans.

09/09/2022
Retour

©Copyright 2022 Le Cateau-Cambrésis - Connexion - Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies